Horoscope

Quiconque a consulté l’horoscope dans le journal, sur Internet, à la télévision plusieurs fois dans sa vie, les sources ne manquent certainement pas. Il y a ceux qui le font par curiosité, ceux qui n’y croient pas mais il y a tellement de mal…, ceux qui s’inquiètent un peu et ceux qui se font plaisir, évidemment selon ce qui est rapporté.

Comment fonctionne l’astrologie ?

L’astrologie fait des déclarations vagues ou passe-partout :dans lequel il est facile de se reconnaître et de voir sa situation personnelle représentée. Essayez de ne pas lire votre horoscope, mais celui d’un autre signe. Vous constaterez que votre nouvel horoscope vous sera de la même aide que l’horoscope habituel. Ou essayez de lire les 12 horoscopes établis par n’importe quel astrologue après que la période à laquelle ils se réfèrent soit passée. Découpez et supprimez les en-têtes et, avec le recul, sachant ce qui s’est passé et ce qui ne s’est pas passé, essayez de rechercher celui qui fait référence à votre signe. Vous constaterez que tout le monde, pour une raison ou une autre, se porte très bien. Passons maintenant aux affirmations qui s’appliquent à tout le monde. Voici un exemple concret : « Vous êtes très sensible et curieux ; vous êtes une personne qui réfléchit et évalue des alternatives avant de prendre une décision importante ; parfois vous avez l’impression que les autres ne vous comprennent pas parfaitement, vous avez un potentiel et des ressources que vous n’avez pas encore exploité au mieux de vos capacités ; vous êtes loyal, généreux et aimez la liberté”. À ce stade, il est facile de penser « Enfer ! C’est vraiment moi ! C’est incroyable!” Mais essayons d’inverser la phrase, pour souligner l’évidence : « Vous êtes du genre insensible et vous vous foutez de tout ; vous prenez même les décisions les plus importantes de votre vie au hasard ; n’importe qui peut vous comprendre, parce qu’il y a peu à comprendre, vous n’avez aucun potentiel caché ou ressource non pleinement exploitée : vous ne pourriez vraiment pas être mieux que cela ; vous êtes déloyal, avare et aimez l’emprisonnement”. À ce stade, il est facile de penser « Enfer ! C’est vraiment moi ! C’est incroyable!” Mais essayons d’inverser la phrase, pour souligner l’évidence : « Vous êtes du genre insensible et vous vous foutez de tout ; vous prenez même les décisions les plus importantes de votre vie au hasard ; n’importe qui peut vous comprendre, parce qu’il y a peu à comprendre, vous n’avez aucun potentiel caché ou ressource non pleinement exploitée : vous ne pourriez vraiment pas être mieux que cela ; vous êtes déloyal, avare et aimez l’emprisonnement”. À ce stade, il est facile de penser « Enfer ! C’est vraiment moi ! C’est incroyable!” Mais essayons d’inverser la phrase, pour souligner l’évidence : « Vous êtes du genre insensible et vous vous foutez de tout ; vous prenez même les décisions les plus importantes de votre vie au hasard ; n’importe qui peut vous comprendre, parce qu’il y a peu à comprendre, vous n’avez aucun potentiel caché ou ressource non pleinement exploitée : vous ne pourriez vraiment pas être mieux que cela ; vous êtes déloyal, avare et aimez l’emprisonnement”. vous n’avez pas de potentiel caché ou de ressource non pleinement exploitée : vous ne pourriez vraiment pas faire mieux que cela ; vous êtes déloyal, avare et aimez l’emprisonnement”. vous n’avez pas de potentiel caché ou de ressource non pleinement exploitée : vous ne pourriez vraiment pas faire mieux que cela ; vous êtes déloyal, avare et aimez l’emprisonnement”.

Le flou astrologique n’est pas perçu : l’absence d’un vrai contenu dans les clichés de l’astrologie se remplit de significations dès que la personne qui écoute réfléchit à sa situation particulière. Par exemple, une affirmation très générale et vague telle que “je vois que vous avez un projet qui vous tient à cœur… c’est quelque chose qui vous tient à cœur et en ce moment vous êtes très proche de votre objectif, mais il est un obstacle. , peut-être une personne qui n’est pas ton amie… », sera chargée de sens particuliers, et tout sauf vagues, par l’auditeur. Ainsi pour une fille amoureuse « le projet » sera la conquête de son amour et « l’obstacle » sera un rival ; pour l’élève, « le projet » pourrait être la promotion et « l’obstacle » du professeur d’anglais ou de mathématiques.

L’ auditeur sélectionne, interprète et adapte sans le savoir : parmi la centaine d’histoires racontées par un astrologue, son client ne retiendra que les six ou sept qui correspondent le mieux à sa situation, c’est-à-dire qu’il sera très impressionné par ce que l’astrologue devine et aura tendance à oubliez tout le reste. Il traitera également les informations et comblera les lacunes, déformera et adaptera la mémoire, et enfin racontera une histoire bien structurée et précise qui mettra facilement en évidence les “pouvoirs incroyables” de l’astrologie. L’astrologue, dans les témoignages qui vont suivre, aura donc dit “avec une extrême précision” des choses “qu’il ne pouvait absolument pas savoir”. Les études de la psychologie de la perception sur les mécanismes par lesquels les souvenirs sont formés montrent comment l’esprit humain fonctionne exactement comme ça.

La vérification éventuelle d’une prévision astrologique se fait toujours a posteriori : lorsque l’on croit qu’elle s’est finalement produite. De cette façon, grâce au pourcentage élevé de prédictions génériques, l’astrologie sera toujours confirmée. Par exemple, “tu partiras en voyage” tôt ou tard deviendra nécessairement une affirmation véridique, car ceux qui croient en l’astrologie seront prêts à adapter cette prédiction même à un trajet en tram. C’est dans ce type d’affirmation que réside une grande partie de la force de l’astrologie : en pratique, elle ne nous donne aucune information réelle, elle ne nous dit absolument rien. Et ce faisant, il ne peut en aucun cas se tromper.

Pour joindre les deux bouts, il y a plusieurs variables :chacun de nous est né sous un certain signe, a un certain ascendant et toutes les autres maisons. Les signes sont divisés en trois dizaines et il y a les 10 planètes qui peuvent être positionnées dans les différentes maisons et dans les différents signes et les cuspides des maisons qui sont positionnées à leur tour dans les 12 signes. Ensuite, il y a les géométries entre les différentes planètes qui génèrent les aspects. En bref : des centaines de variables, chacune pouvant porter une douzaine d’attributs. Ainsi, dans notre thème natal, il y a des dizaines de centaines d’adjectifs qui peuvent être utilisés pour nous décrire. Vous pouvez donc dire une chose puis exactement le contraire, en donnant toujours l’impression de lire une configuration du ciel. Même le signe, avec ses caractéristiques de base, a plusieurs variables. Les signes peuvent en effet être d’eau, d’air, de terre ou de feu. Mais aussi féminin ou masculin. Et aussi, selon qu’ils tombent au début, au milieu ou à la fin d’une saison, des cardinaux, fixes ou mobiles. Et pour chaque cas, il y a des qualités spécifiques. Contradictoire. En voici quelques exemples : Le Cancer (étant un signe cardinal) est énergique, autoritaire et actif. Mais étant un signe d’eau, il est aussi intuitif, sensible et émotionnel.

Pourquoi l’astrologie est-elle si populaire ?

Parce que la plupart des gens aimeraient vivre dans un monde prévisible dont ils peuvent d’une manière ou d’une autre contrôler, avoir un certain pouvoir sur les événements futurs, ne pas être pris au dépourvu. Pour certains, cela peut être un moyen de se préparer à l’avance, notamment par rapport à des événements négatifs. Par exemple, certaines personnes anxieuses, qui fondent leur mal-être précisément sur l’imprévisibilité et l’intolérance à l’incertitude, pourraient être rassurées en connaissant à l’avance d’éventuelles situations négatives futures.

Parce que les personnes peu sûres d’elles, souvent tourmentées par le doute, qui n’arrivent pas à se décider ou qui craignent de prendre la mauvaise décision, trouvent cela rassurant. L’horoscope les déresponsabilise, ce sont les astres qui décident pour nous donc ce n’est pas la peine de faire l’effort de décider en toute indépendance.

De plus, l’horoscope a toujours un effet consolateur, car il a toujours une bonne parole pour chacun, un espoir, chaque signe du zodiaque est représenté par des vertus importantes et désirables. Bref, ça chatouille un peu notre ego, notre désir d’être des personnes spéciales, positives, uniques.

C’est souvent une sorte de bouée de sauvetage ou de bouée de sauvetage pour les personnes qui sont dans une situation négative, qui sont malades, qui ont besoin de réconfort. Ainsi, même les personnes les plus sceptiques s’arrêtent souvent, dans certaines circonstances, pour vérifier l’avis des stars…

Potentiels négatifs

Souvent, l’utilisation de l’astrologie se produit automatiquement, presque inconsciemment, lorsque, par exemple, nous définissons les personnes en fonction des prétendues caractéristiques de leur signe du zodiaque. Il a un caractère fort parce qu’il appartient au lion, passionné à cause du scorpion, ordonné à cause de la vierge. On peut ainsi facilement risquer de définir les autres sur la base de préjugés, qui deviennent presque légitimes parce qu’ils sont considérés comme valables par beaucoup de gens. En réalité, ceux-ci ne conduisent qu’à de mauvaises notes. Souvent les affinités du couple sont étudiées sur lesquelles orienter leurs choix amoureux ou peut-être les évaluer a posteriori et aussi dans ce cas il y a le risque de faire de grosses erreurs et de ne pas chercher les vraies raisons pour lesquelles les histoires marchent ou se terminent.

Ensuite, il y a des gens qui pourraient vivre les prédictions de l’horoscope de manière résignée, les vivre comme quelque chose d’inévitable et donc adopter une attitude passive, plutôt qu’active, vis-à-vis de leur avenir et donc de leur vie.

Un autre danger souvent sous-estimé est que l’astrologie fait également référence à la santé, par exemple en indiquant à quels types de maladies on est le plus prédisposé et en donnant des indications sur la manière d’y faire face. Partant de ce qui semble être de “simples indications”, la fortune des magiciens, diseurs de bonne aventure, gourous s’est créée au fil du temps. Il est donc bon de faire attention surtout quand on se sent mal, qu’on est fragile, qu’on se sent seul et qu’on a besoin de trouver un espoir ou une solution. L’intervention de l’astrologie aura peut-être un effet immédiat qui peut sembler rassurant, mais à la longue elle ne fera qu’alimenter une pensée magique non rationnelle qui nous rendra de plus en plus démunis face aux difficultés.

Ce n’est qu’en nous connaissant vraiment, dans notre unicité, au-delà des stéréotypes et des prétendus “qualités distinctives” que nous pourrons être véritablement les architectes de notre destin, ce qui ne signifie pas toujours obtenir tout ce que nous voulons, mais aussi apprendre à accepter nos limites et les situations qui ne dépend pas directement de nous. Bref, accepter la vie et l’avenir avec toutes leurs surprises.